Posted in Centre Dans nos quartiers

Un nouvel immeuble à Charbonnières au-dessus de la Caisse d’Épargne

Un nouvel immeuble à Charbonnières au-dessus de la Caisse d’Épargne Posted on 28/09/2019Leave a comment

L ‘Assemblée Générale de l’immeuble les Ombrages du 25 juin 2019 a décidé de lancer l’étude de la réalisation d’un immeuble au-dessus de la Caisse d’Epargne. Un projet très inattendu dans la région, dont le Maire a annoncé en réunion publique du 30 janvier 2020 ne pas l’autoriser à terme.

Le Cabinet d’architectes – Bureau d’études- promoteur parisien Zoom factor – Upfactor a été mandaté pour obtenir le permis et réaliser cet immeuble en surélévation.  Upfactor se présente en effet comme un spécialiste de la détection à grande échelle du potentiel foncier aérien.

Voici l’immeuble actuel, avant projet réalisé, où nous voyons la trouée verte et l’immeuble devant qui est la Caisse d’Epargne. Les appartements seront jouxtés face à l’immeuble actuel.

Projet d’étude du futur immeuble

Nous pouvons noter que le Maire et son premier adjoint en charge de l’urbanisme étaient présents lors de cette AG.

Est-ce la place de nos élus d’être présents lors de ces AG de copropriétaires ?  Est-ce pour peser sur les décisions ?  Alors même que ni le Maire ni sont Adjoint n’avaient pris soin d’informer au préalable ses administrés les plus impactés par ce projet. Comme par exemple le Beaulieu qui perdrait tout simplement,  avec un immeuble à la place de la percée visuelle, le soleil du soir sur sa terrasse.

Voici en photo ci-dessus en Une la copie du projet extraite du Compte-rendu, qui montre bien comment cette possible extension ne s’intègrerait pas du tout dans le centre-village. Nos immeubles du centre n’ont rien d’Hausmannien. Mais leur diversité, leur histoire,  leur alternance avec des percées visuelles donne une cohérence d’ensemble qui fait l’âme de notre Village. 
Même si cette photo n’est pas la version finale, ce sera de toute façon un immeuble neuf sans âme de plus. Encore des travaux pour un projet de plus qui ne fait qu’allonger la liste des projets qui vont détruire le charme de notre avenue principale.

Rappelons rien qu’au centre village :
– l’énorme résidence qui remplacerait les deux maisons historiques en face du Super U, dite Villa Lamartine pour laquelle la Mairie n’a pas hésité à lancer une procédure d’expropriation de la servitude de vue dûment constituée au profit des voisins.
– la Maison de la Presse, immeuble historique de notre village dont le bâtiment a été déplacé en 1957 que le  Maire veut raser pour faire un très grand immeuble ! Dire que le Maire de l’époque M. Paday, avait fait tant d’effort et pris tant de risques pour conserver cette maison lors de l’élargissement de la rue !
– la Villa des Lilas juste à côté de la maison de la Presse que le Maire cherche à faire déclasser pour qu’elle laisse aussi place à l’immeuble sus-cité. 
– l’immeuble à la place du Casino, qui, celui-ci est certainement nécessaire vu ce qu’il remplacera. 
– la destruction de la Maison des Associations, autre bâtiment historique de notre village, et la suppression de son parking. Un projet mené en catiminn par le Maire depuis deux ans. Pourquoi ? 

CINQ nouveaux immeubles sont donc programmés rien qu’au centre de Charbonnières. Trois à la place de CINQ maisons historiques. Un dans les airs et un seul à la place de bâtiments qui ne méritent pas en effet de demeurer.

Il faut nous réveiller. Car c’est maintenant que tout se décide. Quand les permis sont affichés c’est souvent trop tard.  L’âme de notre village, ce qui fait son attrait et le rend spécial dans notre Métropole de Lyon depuis plus d’un siècle, est clairement menacé. Et notre qualité de vie avec.


L’ASPEC, association Charbonnoise apolitique, qui a d’une part pour but de mettre sur la place publique les grands projets touchant notre village afin qu’ils soient débattus et d’autre part de faire respecter les règles d’urbanisme et les procédures légales en vigueur, a monté diverses commissions pour traiter les divers projets qui agitent notre commune.

N.B: Le Conseil Syndical de l’immeuble les Ombrages nous a écrit pour confirmer sa démarche dans le cadre du financement de la rénovation énergétique de son immeuble. Nous restons très vigilants quant à l’évolution de ce dossier car d’autres solutions existent et le centre-village est protégé par des règles PLU-H très strictes. Le Maire précédent nous a d’ailleurs confirmés qu’il n’avait nullement évoqué ce projet lors de sa mandature contrairement aux dires de ce conseil, et qu’il se serait certainement opposé à un tel projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *