Posted in Lois et règlements

Le nouveau PLU-H, pour ne pas défigurer le coeur de notre village

Le nouveau PLU-H, pour ne pas défigurer le coeur de notre village Posted on 22/12/2019Leave a comment

Le PLU-H entré en application en 2019 donne les moyens aux Charbonnois, et en premier lieu à leur Maire, de modérer l’ardeur des promoteurs au coeur de notre village.

Comme on peut le voir dans le règlement C.3.2 Périmètres d’Intérêt Patrimonial du PLU-H, les prescriptions applicables au coeur de notre village appelé « centre – ancien centre thermal » sont précises.

Il est notamment question que le nouveaux bâtiments respectent la trame historique des anciens bâtiments :  » les nouveaux bâtiments s’appuient ou réinterprètent la trame parcellaire historique ». Il est aussi question que sur l’avenue Charles de Gaulle, on « mette en valeur les caractéristiques végétales et les percées visuelles ».

On ne saurait être plus clair. Cette discontinuité de petits bâtiments et de percées visuelles sur la végétation fait tout le charme de notre coeur de village. Avec ce PLU-H qui s’impose à tous, nous avons la base juridique pour conserver le charme de notre village. C’est avant tout le Maire qui signe les permis qui a ce pouvoir.

Si pour des raisons diverses, le Maire ne prenait pas en compte ces prescriptions, et délivrait quand même un permis, rappelons que l’ASPEC ou tout citoyen ayant intérêt à agir pourrait demander à la justice d’invalider le permis de construire. La demande doit se faire dans un délai de 2 mois après l’affichage du permis. Cette action peut commencer par un simple recours gracieux auprès du Maire.

Aujourd’hui nous devons être très vigilants sur trois programmes en cours au coeur de notre village :

  • L’immeuble programmé à la place de la Villa Lamartine-Maison Tabard (face au U et à la Boulangerie)
  • L’immeuble programmé à la place de la Maison de la Presse et de la Villa des Lilas
  • L’immeuble envisagé à la place de la Caisse d’Epargne (face au Beaulieu)

Si nous laissons faire ces programmes, c’est l’âme de notre coeur de village qui s’en trouvera bouleversée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *